Bienvenue : connectez-vous | Créer un compte
emplacement: Communication / HistoireDePyLouFas

PyLouFas, ce journal, Tu le fais !

PyLouFas, c'est le journal des militant·e·s des éclé·e·s de Midi-Pyrénées, qui est né il y a presque deux ans, en avril 2013. Voici en exclusivité pour Routes Nouvelles une tentative de biographie (bon, Routes Nouvelles n'a jamais publié cet article dans son intégralité, alors on le fait ici).

Et si on arrêtait les lettres ?

En 2011, un nouvelle équipe régionale avait été élue, et ouvrait (entre autres) un chantier autour de la communication, avec une commission communication qui a réuni des bénévoles et des salarié·e·s autours d'élu·e·s de l'équipe. Un des chantiers de la communication avait été de passer en revue tous les moyens de communication interne et de chercher à les rationnaliser.

À l'époque, il y avait une parution régulière envoyée par e-mail : la lettre régionale, animée et rédigée par des permantent·e·s et des volontaires, avec un ton plutôt formel, principalement de la communication institutionnelle et quelques retours sur les événements régionaux et des appels à participation sans grand succès.

En même temps, dans la commission, nous redécouvrions les Occigènes, journal au ton ravageur de la région, ayant vécu 20 ans, des années 80 à l'an 2000… et nous rêvions de faire pareil (parce que oui, bien sûr, c'était mieux avant… qu'on prenne le relais !). Nous avons séparé la communication institutionnelle factuelle, qui s'est retrouvée dans la newsletter hebdomadaire de la région : LouFlash, et nous avons décidé de lancer un journal pour les contenus de fond, qui s'émanciperait de l'équipe régionale.

Alors on a réservé une salle municipale en centre-ville de Toulouse, et on a dit aux respos : venez, on va faire un journal, et ça sera trop bien ! Il suffit de discuter de ce qu'on veut ! Indépendant, forcément, de l'équipe régionale, car un journal en est-il un s'il ne peut se permettre de critiquer le pouvoir en place ? Résolument ouvert à tout·e·s et toutes les contributions, où l'article que nous envoie la responsable régionale sera traité de la même manière que la photo anonyme envoyée sur la boîte mail de la rédac', dans le respect des opinions de chacun·e et de leurs écrits. Un journal envoyé via internet, c'est quand même plus simple. Un journal drôle, parce qu'on n'est pas là pour s’ennuyer. Un journal qui s'appelle PyLouFas, parce que Lou Fas, ça veut dire « Tu le fais » en occitan, et qu'on aime bien faire croire qu'on parle occitan. Et Py pour Midipy parce qu'on aime bien faire croire qu'on est chauvins.

Pour commencer, on a fait une stratégie, on s'est trouvé plein d'idées de rubriques, et on a appelé les copains·copines, en leur disant « Toi, t'es aveyronnais, une rubrique sur la cuisine aux tripous, ça te branche ? » ou « Pascal, une rubrique sur à quoi ça peut servir un foulard, on compte sur toi ? », et ils ont dit oui ! Michel de l'AAEE, présent dès le début, s'est proposé d'emblée pour diriger la censure du journal, ce qu'on a accepté de bon cœur tant qu'on pourrait tenir la rubrique des articles censurés (mais il n'a jamais fait acte de son pouvoir), et il est allé nous retrouver Marc, notre dessinateur, un ancien éclé qui avait eu son premier taf dans la BD grâce à notre ancêtre Occigène, et qui est revenu de bon cœur passer des nuits de bouclage avec nous, tout en nous filant des ficelles du métier. « Et il vous faut un rédac' chef ! » nous a-t-il dit. Ça, on n'était pas sûr d'avoir envie, mais dans le doute, on a décidé qu'on changerait de rédac' chef à chaque numéro.

Et ? Tout le monde a fait son taf, Sophie (notre pro du InDesign) nous a fait la première maquette, voici un numéro de 24 pages que nous avons envoyé à la région en avril 2013, à partir des e-mail des respos entrés dans le portail.

Et depuis ?

On publie sauf accident tous les trois mois, on utilise des logiciels libres sur lesquels on fait des formations au sein de la rédaction (Scribus à la place d'InDesign, Seafile à la place de Dropbox…). On en est à notre septième numéro, et alors qu'on laisse tomber petit à petit nos rubriques portées par quelqu'un·e en particulier, les contributions envoyées par tout un chacun·e suffisent largement à construire à chaque fois un journal riche, drôle et impertinent.

Le comité de rédaction organise, dégage une ligne éditoriale à partir de cette matière, pour construire la une, regrouper des articles en dossier, etc. La parole y est libre, et avoir des articles de tons divers, parfois légers, parfois de fond, doit certainement aider celles et ceux qui veulent écrire à s'en sentir capable, et ce n'est pas au détriment de la qualité de nos articles ! Sans compter que cela ouvre le droit d'arborer lors des temps régionaux le magnifique badge de journaliste de PyLouFas !

Nous avons même des amis hors de la région, à qui nous envoyons également PyLouFas. Si tu veux en faire partie, n'hésite pas à envoyer un e-mail à la rédaction !

EedfMidipy: Communication/HistoireDePyLouFas (last edited 2015-06-29 15:40:05 by florian)