Bienvenue : connectez-vous | Créer un compte
emplacement: Pyloufas / 4Pi-Avril-2014 / BAFAPrison

C'était il y a 3 semaines, je partais faire ma première direction d'un stage de formation générale BAFA avec les écles. Jusqu'ici tout va bien, le terrain est assez connu, malgré la pression de la première fois en responsabilité totale. Sauf que...

C'était un partenariat avec un lycée privé catholique, au milieu de l'Aude. T'as déjà entendu parler de l'aude ? Non ? Tant mieux ! C'est un peu l'anti-ariège, l'endroit où tous les réacs se rassemblent et prospèrent. Ok, ok, j'exagère un peu. Bref.

Nous arrivâmes le samedi à 17h comme convenu pour découvrir les locaux et rencontrer les gestionnaires. Première impression : ça y est on est revenus au lycée, et on nous fait attendre devant la direction comme quand on s'était fait virer de cours et que le CPE prenait un malin plaisir à nous faire poireauter devant son bureau avant de nous coller 2h... Petite salle d'attente avec un poster de Jésus (évidemment). Bien. On finit par entrer dans le bureau de la Chef (oui, oui, on dit toujours chef chez eux). Bien sûr, ici on se vouvoie et on se donne du "monsieur" ou "madame" en toutes circonstances.

C'est là qu'elle me sort un trousseau de 1452 clefs en m'expliquant que tout doit toujours rester fermé, vous comprenez, les élèves pourraient faire n'importe quoi... Bravo la confiance ! Même le petit portillon qui donne sur le stade. Après quoi nous faisons le tour de ce qui commence déjà à s'appeller une prison dans ma tête. Super bâtiments, propriété de l'église depuis des siècles, avec ses salles sombres et tristes, des meubles mornes et des statuettes de la vierge. Gloups !

Enfin elle nous abandonne avec ses dernier conseils de flics :
"- Vous avez la liste des stagiaires là ? Je vais vous dire sur qui vous pouvez compter pour venir vous dire si quelque chose ne va pas.
- (Elle est sérieuse là ???)... La liste est dans la voiture, ne vous embêtez pas...
- Vous êtes sûrs ? Je sais que vous en avez au moins deux sur lesquelles vous pouvez compter pour tout vous dire.
- (Super ! deux Collabos fichées ! Je suis aux anges) Non, vraiment, ce n'est pas la peine...
- Comme vous voudrez... Mais méfiez-vous ! Il y en a certaines qui ne vont pas être faciles.

Pfiou ! Allez, on va faire les courses, le café, les clopes... On installe la salle formateurs et on se met au boulot !

C'est comme ça qu'a commencé le "BAFA de la prison". 21 gamines entre 17 et 21 ans emprisonnées dans ce couvent (sous alarme à partir de 23h, dès qu'elles sortent, ça sonne - heureusement elle nous l'avait désactivée pour l'occasion) à qui on devait apprendre à se mettre en situation de responsabilité pour gérer des gosses. 

émile

EedfMidipy: Pyloufas/4Pi-Avril-2014/BAFAPrison (last edited 2014-04-11 20:27:45 by al)