Bienvenue : connectez-vous | Créer un compte

Please enter your password of your account at the remote wiki below.
/!\ You should trust both wikis because the password could be read by the particular administrators.

Clear message
emplacement: GroupesLocaux / PaunetVol2012 / Reu11mars2012

Réflexions et positions éducatives pour l’organisation d’un camp d’été -

Construction du projet pédagogique

Il est important que le projet pédagogique soit celui de l’équipe complète (organisateur, directeur, animateurs) en partant des souhaits et convictions de chacun afin que chacun puisse le porter au moment du camp. Nous pensons que si les animateurs ne font pas partie de cette construction, il sera très difficile pour eux de le mettre en œuvre concrètement quotidiennement avec les enfants.

Les enfants peuvent prendre part à l’élaboration d’une partie du projet (en amont ou pendant le camp) afin de se l’approprier également et d’être réellement acteur du projet de camp.

Le rôle des animateurs

Un respo anime les activités mais ce n’est qu’une partie de son rôle. Sa présence et son investissement au moment de la vie quotidienne (repas, douches, toilette, temps libres, coins calmes, lingerie...) est une condition indispensable pour le bien être des enfants et la réussite du camp. Et ceci également chez les éclés : être présent au moment de la vie quotidienne sans faire à la place mais en aidant et en s’assurant du bon déroulement des services, temps libres et douches.... Les animateurs mangent, donc ils peuvent aussi participer aux tâches.

Nous pensons que l’autonomie ne peut pas s’apprendre en laissant faire mais dans une progression accompagnée par les respos : faire avec, faire faire, laisser faire, et ce, même avec les éclés.

Organisation des lieux de vie

L’organisation en meutes sur les louveteaux le midi et en unité le soir est un fonctionnement qui nous convient mais c’est un choix d’équipe et qui est tributaire du matériel disponible.

L’espace de la lingerie pour les louveteaux doit être un espace agréable et très suivi par les respos. Chaque enfant doit avoir assez de place pour faciliter le rangement et éviter au maximum les échanges entre enfants. Les respos doivent être avec eux au moment des habillages, déshabillages, retour des douches… c’est aussi dans un souci d’apprentissage.

Horaires et rythme

Il est important d’aménager la journée type de façon à avoir le temps de faire des activités intéressantes tout en prenant le temps pour la vie quotidienne qui est un temps privilégié à ne pas négliger.

Il est important également de respecter le rythme des enfants ainsi que celui des animateurs (ne pas vouloir à tout prix faire beaucoup d’activités au prix de la fatigue de tous). Les temps de pause pour les enfants sont importants : ce n’est pas à ce moment là un temps de pause pour les animateurs. Les animateurs doivent organiser des temps de pause de façon à être entièrement disponibles quand ils sont avec les enfants.

Intendance

Les intendants mettent en œuvre les décisions prises lors de la construction du projet pédagogique. Il nous semble important que les intendants restent un moment sur le camp (au moins une semaine) le temps de prendre des habitudes de façon à ce que l’organisation de l’intendance roule et ne pénalise pas le reste du camp.

Il est important que les intendants ou différentes équipes tournantes se rencontrent et se mettent d’accord sur les règles et protocoles utilisés. Il faut également au moins une journée de tuilage entre les équipes.

Nous pensons que l’intendance bien gérée peut garantir en partie le bien-être dans un camp.

Le choix de la qualité de l’alimentation est un choix d’équipe sur le projet pédagogique. Il est important de conserver le rythme alimentaire des enfants (ex : une viande par jour…).

Le matériel

Il est indispensable qu’une personne par groupe soit identifiée pour gérer le matériel à l’arrivée et au retour. Le matériel doit être codé.

Des listes de matériel entre groupes doivent être arrêtées assez tôt pour avoir le temps de faire des commandes et de rassembler le matériel nécessaire.

Le directeur ou la co-direction

Il est important que les directeurs chargés de la formation des animateurs soient sur le terrain capables d’être légitimes pendant les réunions et de pouvoir renvoyer des choses aux animateurs.

Le rôle du directeur doit être clarifié aux animateurs avant le camp.

Chaque animateur (stagiaire ou non) est en progression personnelle et doit pouvoir bénéficier d’un suivi de formation durant le camp.

De même pour les directeurs, ils doivent pouvoir bénéficier d’un dispositif de formation de la part d’un directeur plus expérimenté ou de l’organisateur.

Le 5ème

Il peut y avoir de l’alcool non fort durant les 5èmes à condition qu’il n’y ait pas d’état d’ivresse et que chacun puisse assurer le lendemain sans conséquences. Il doit toujours y avoir 2 adultes à jeun capables de réagir auprès des enfants.

Le directeur doit avoir la capacité de gérer ces moments et d’éviter les débordements éventuels. Certains respos peuvent s’entendre dire d’aller au lit car ils sont fatigués ou de baisser la consommation de bières.